La grande barrière de corail en Australie

La grande barrière de corail (en anglais Great Barrier Reef) est le plus grand récif corallien du monde. Plonger au dessus des récifs de coraux est un privilège et une activité exceptionnelle, et fait partie des incontournables de l'Australie.

Qu'est-ce que cette grande barrière ?

Déjà ce n'est pas une barrière à proprement parler. Il s'agit d'une multitude de petit récifs et de petits îlots. On l'a appelé barrière parce qu'au dessus de ces récifs, il y a très peu d'eau. Le premier européen à découvrir la grande barrière de corail a d'ailleurs été James Cook, qui s'est échoué dessus en 1770 ; belle façon de la découvrir !

Mais qu'est-ce que le corail ? 
C'est en fait une association unique d'un animal et d'un végétal, qui ne peuvent pas vivre l'un sans l'autre. Cela explique aussi la rareté et la grande fragilité des récifs coralliens, menacés notamment par le réchauffement climatique, la surexploitation des océans, et un tourisme parfois peu respectueux. Quand vous serez sur la grande barrière, pensez à protéger cet environnement en danger.

Où est le meilleur endroit pour aller voir la grande barrière ?

Poisson sur la grande barrière de corail en Australie
Le gros défaut de cette barrière, c'est qu'elle est loin de la côte. Si vous imaginiez partir de la côte avec vos palmes et vos tubas pour aller voir les poissons nager dans les coraux, c'est raté. 
L'endroit où elle est le plus proche de la côte, c'est Cairns. Toute la ville vit d'ailleurs du tourisme de la grande barrière. Sur place, vous trouverez sans peine des agences de tourisme qui proposent des baptêmes de plongée, des simples visites sur les îles paradisiaques ... Prenez le temps de comparer les prix, il existe parfois de grosses différences.

Comment découvrir la grande barrière de corail ?

La plongée

La plongée sous-marine est bien sûr le meilleur moyen de découvrir la grande barrière. Il existe différentes sortes de plongée :
  • Le diving : comprenez "plongée sous-marine avec bouteilles". Impressionnante découverte des fonds sous-marins qui vous permet d'évoluer en 3 dimensions et de prendre le temps d'observer les poissons et les coraux. Un peu cher, mais vaut vraiment le coup. La plongée est accessible aux débutants par des formules découvertes avec accompagnateur, ou seul pour les personnes qui détiennent le PADI (le diplôme international de plongée le plus reconnu au monde). Il est également possible de prendre une formule sur place pour passer le PADI ; en ce cas, prévoyez au moins 4 ou 5 jours sur place.
  • Le snorkeling, ou plongée avec tuba. Moins chère, cette formule laisse le temps d'en profiter sans être limité par les réserves en oxygène, et est parfaitement adaptée aux bas-fonds, comme Green Island par exemple.

Le bateau à fond en verre

Pour ceux qui n'aiment pas trop sentir toute cette eau au-dessus de leur tête, il existe des bateau semi-immergés, avec une coque en verre, et qui permettent de voir les fonds marins tout en restant au sec. Pratique et original, mais les plus aventureux seront sûrement frustrés de ne pas aller nager avec les poissons.
Poisson clown sur la grande barrière de corail, Queensland, Australie

Faune et flore de la grande barrière

Sur la grande barrière, vous trouverez tout un tas de poissons de toutes les couleurs, des végétaux et des coraux, et si vous avez un peu de chance :
  • des requins des coraux (rassurez-vous, ils ne sont pas dangereux)
  • des tortues de mer
  • des raies
  • des napoléons
  • des poisson-clowns (comme Némo)
  • des étoiles de mer
  • tout un tas d'autres poissons multicolores ...
Comments