Logement : se loger en Australie

En vacances, en voyage

Backpackers

Pour dormir pas cher en Australie, le meilleur moyen, ce sont les auberges de jeunesse, que l'on appelle backpackers en Australie et en Nouvelle-Zélande, hostels dans le reste du monde anglophone.
Il faut savoir que l'on trouve des backpackers à peu près dans chaque ville d'Australie. C'est le mode de logement le plus économique. Souvent en dortoirs collectifs, les chambres sont petites, pas toujours très propres, mais toujours très conviviales. Toutes les nationalités se côtoient, ainsi que toutes les générations. Le nom français d'auberge de jeunesse est trompeur ; en Australie, il n'y a pas de limite d'âge à ce type de logement.
 
Côté pratique, la plupart des backpackers proposent :
- un accès internet
- une cuisine commune équipée (mais pas toujours en quantité suffisante)
- des excursions dans les environs
 
Les prix peuvent être très intéressants !

Couchsurfing

C'est sûr, c'est le moyen le plus original, le plus convivial et le moins cher (c'est même un hébergement gratuit !) de se loger en Australie !
 
Qu'est-ce que le couch-surfing ? En quoi ça consiste ? Qu'est-ce que ça veut dire ?
On pourrait traduire ça par "squattage de canapé". Le concept est très simple. On s'inscrit sur un site du genre http://www.couchsurfing.org/ (c'est celui qui compte le plus d'adhérents), en proposant son canapé (il peut aussi s'agir d'un lit, bien entendu).
Lorsque des voyageurs passent dans la région, ils peuvent vous demander de les accueillir pour une ou quelques nuits. En échange, des canapés vous attendent partout dans le monde ! Le service est gratuit, de même que l'inscription au site.
 
Est-ce que c'est sûr ? Quels sont les risques du couchsurfing ?
Bien sûr, le risque zéro n'existe pas, mais il existe un système de notation, un peu comme sur ebay, qui recense les utilisateurs dignes de confiance. Et la plupart du temps, ils le sont !
 
Le couchsurfing est assez répandu en Australie, comme dans la plupart des pays anglophones, et vous avez toutes les chances de tomber sur des Australiens extraordinairement accueillants.

Hôtels

Pas grand chose à dire de ce côté-là. Les hôtels en Australie ressemblent en tous points à ceux qu'il y a en France et dans la plupart des pays du monde. Les mêmes grandes chaînes y sont d'ailleurs représentées, pour les mêmes prix, les mêmes chambres ...

Sans logement ?

Pourquoi pas ? C'est possible en Australie. Pensez au van, version réduite du camping-car, qui permet de se déplacer sans avoir à trouver de logement.
Le camping marche également très bien en Australie : pas chers, ils sont nombreux et permettent de rencontrer des personnes sympas ... et des bestioles moins sympas !
Pour plus de renseignements, lisez la section "Se déplacer / Transports".
maison typique australienne

Pour un long séjour

Maison ou appartement ?

A part les centre-ville de Sydney et Melbourne et à quelques exceptions près, les villes australiennes se sont étalées sur de longs kilomètres, colonisant la campagne avoisinante. La voiture a rendu ce développement possible. Les appartements dans des immeubles sont donc rares en Australie.

Le modèle le plus courant d'habitation est la maison résidentielles, dans des banlieues un peu à l'américaine, avec chacune leur petit carré de jardin. Si vous avez un petit budget, pas de problème : la collocation (ou house-sharing) est très répandue.

Au niveau du type de construction, les maisons en banlieue sont souvent en bois, sur des fondations légères (comme sur la photo), et on ne trouve quasiment pas de maisons en pierres, comme en France.

Collocation

Le house-sharing, comme ils disent, est un moyen économique d'avoir un logement pas cher et sympa. Cette méthode est très répandue dans les grandes villes, qui sont aussi les villes étudiantes.
Ca divise le loyer par le nombre de collocataires, et ça permet aussi de ne pas se retrouver seul.
 
Ces collocations sont souvent très internationales, spécialement dans le milieu étudiant. Il n'est pas rare de voir cohabiter sous le même toit des étudiants chinois, australiens, européens et sud-américains.
Certaines maisons sont même spécialement construites pour cela, ce qui permet d'avoir suffisamment de douches et une chambre qui ferme à clé. Presque comme un appartement finalement ...

Attention à certains petits inconvénients des collocation, comme le bruit, les odeurs de cuisine (si vous habitez avec des asiatiques par exemple, cela peut vous déranger) ou d'internet !

Loyer

Les loyers sont assez chers en Australie. Globalement plus chers que ceux de la France. Une raison de plus pour la collocation.
 
Il faut savoir que les loyers se paient d'habitude à la semaine en Australie. Attention donc si les prix affichés vous paraissent faibles ! La coutume est de payer par virement bancaire, ce qui implique souvent d'ouvrir un compte local.

Comment trouver un logement en Australie ?

Pour les premiers jours en Australie

Pour trouver un logement à votre arrivée en Australie, deux solutions :
  1. faire appel à une boîte qui vous aide à vous installer, et qui réserve pour vous une bonne auberge de jeunesse, voire vous loge chez l'habitant. Un de nos partenaires, Visa First, propose ce genre d'aide à l'installation (plus d'infos sur la page des visas Working Holidays)
  2. Réserver par internet un backpacker dans une grande ville. Notre conseil, regardez bien les commentaires pour être sûrs qu'il s'agit d'une bonne auberge, et réservez. Certaines proposent même des navettes jusqu'à l'aéroport.

Trouver un logement pour plusieurs mois

Pour trouver un logement, le plus simple est toujours de le faire sur place.
  • Vous pouvez bien sûr rechercher sur internet, et notamment sur Gumtree (http://sydney.gumtree.com.au/), un site internet qui fait vraiment office de référence et qui comporte plein de petites annonces de location ou collocation pour les villes de Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adelaïde, Darwin, Canberra, Newcastel, la Tasmanie et la Gold Coast, soit à peu près toutes les grandes villes. Dans ce cas là, vous pouvez prendre contact par e-mail avant d'arriver si vous trouvez une annonce intéressante, mais le plus simple reste de passer un coup de fil et d'aller voir, surtout pour une colloc !
  • Les auberges de jeunesse ont quasiment toujours un panneau sur lequel les gens placent des petites annonces lorsqu'ils ont une chambre de libre, surtout pour les collocations.
  • Enfin, dans les quartiers résidentiels, vous trouverez également souvent des petites annonces sur les arrêts de bus ou les réverbères.
Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir ! 
Comments