Transports : se déplacer en Australie

 
L'Australie est certes un pays merveilleux, mais c'est aussi un grand pays. Un très grand pays. Et si vous voulez voir toutes les choses à voir en Australie, le problème des transports va vite devenir crucial.
 
Pour avoir une petite idée géographique, l'Australie est le 6ème plus grand pays du monde. C'est aussi grand que les Etats-Unis sans l'Alaska ! L'avantage, c'est qu'on peut y passer du temps sans s'ennuyer. L'inconvénient, c'est pour se déplacer.

Dans une grande ville

Pour se déplacer dans les grandes villes australiennes, aucun problème. Les réseaux de transports en commun sont bien développés, et on trouve des bus pour se rendre un peu partout en ville, et des trains désservent bien la périphérie.
 
Attention ! Il est très difficile, voire impossible de trouver des plan des réseaux de bus en Australie, même dans des grandes villes. En effet, ils ne sont pas familiers avec le concept. Du coup, la seule solution est de demander son chemin aux chauffeurs de bus. Qu'on se rassure, la gentillesse des Australiens est légendaires, et ils n'hésiteront pas à vous renseigner, voire à faire un détour pour vous emmener.
 
Pour ceux qui ne veulent pas attendre, il y a toujours le taxi, assez répandu en Australie. Pour ceux qui ont une voiture, les villes sont très étendues en Australie, et de ce fait, très adaptées aux voitures. Pas de problème pour se garer ou pour circuler, quoique dans les grandes villes, les embouteillages et les bouchons commencent à faire leur apparition.

Trajets longues distances ou entre villes

Oubliez les TGV, les trains corails ... L'Australie étant très grande et faiblement peuplée, le réseau de trains n'a rien à voir avec la France. Il y a bien le Ghan, qui traverse le désert du Nord au Sud, mais il est lent, très lent.

Pour les petits budgets

La moins chère : l'auto-stop (hitch-hiking en anglais). Et ça marche très bien en Australie. Déjà parce que les Australiens sont réellement accueillants et qu'ils ne laissent en général pas longtemps un voyageur sur le bord de la route, encore plus si vous êtes dans un coin paumé. Marche même pour les longues distances. Pas de problèmes de sécurité, mêmes pour les filles seules.
L'auto-stop est-il légal en Australie ? On entend beaucoup de rumeurs comme quoi c'est interdit, et que certains stoppeurs se sont pris des amendes. Il est en fait simplement interdit de se tenir sur la chaussée dans le Queensland et le Victoria, car cela peut géner la circulation. Si vous faites attention à rester bien sur le bord, aucun problème ; vous pourrez lever le pouce en toute tranquilité.
 
Le meilleur compromis : la relocation de voitures ou re-location de vans. Ce concept consiste à prendre un van ou une voiture à un endroit et à le rendre à un autre. Un service s'occupe de ça ; il s'agit de Imoova (auparavant Stand by Cars : http://www.imoova.com/). Cette agence loue des vans pour 1 $AUD par jour, seule l'essence reste à votre charge ! Il arrive même sur certains trajets qu'ils offrent plusieurs centaines de dollars pour l'essence. D'autres agences existent aussi : une simple recherche Google : relocation van Australie suffira à vous en convaincre).
Les inconvénients (eh oui, il y en a toujours), c'est qu'on ne choisit pas ses dates. En effet, le site propose des trajets en un nombre limité de jours (de 3 à 15 jours) pour amener le véhicule à sa destination finale.
Si vous avez un peu de temps et pas beaucoup d'argent, c'est définitivement la meilleure solution !
 
La plus conviviale : le car. De nombreux cars effectuent des liaisons, souvent de nuit, entre les grandes villes australiennes. Peu confortables et assez lents, ils restent néanmoins un moyen économique de se déplacer.

Pour les budgets un peu plus confortables

L'avion : cela reste le moyen le plus rapide et le plus efficace de se déplacer. Deux compagnies proposent des tarifs intéressants : Jetstar (http://www.jetstar.com/gx/en/index.aspx) :  et Virgin Blue (http://www.virginblue.com.au/). Efficace, rapide, mais pas très écolo !
 
Le van : un van, c'est la liberté ! Pas besoin de logement, possibilité de dormir où on veut. Attention cependant, le camping sauvage, y compris en van, est interdit dans certains lieux. Dans ce cas-là, pas de panique, des places aménagées (et souvent équipées d'eau courante), permettent de s'arrêter pour la nuit.
Le van est un moyen extrêmement populaire et très utilisé en Australie, vous trouverez donc plein d'agences de location un peu dans toutes les villes. Parmi les plus déjantés, on trouvera les Wicked Van (http://www.wickedcampers.com.au/), pas chers, assez petits et sacrément bien décorés !
Beaucoup de personnes, qui restent entre 6 mois et 1 an en Australie achètent un van. C'est une bonne solution si vous restez longtemps dans le pays. Par contre, pensez à prévoir un peu de temps à la fin de votre séjour pour le revendre (comptez environ 2 à 3 semaines) ! Cela dit, de nombreuses personnes optent pour cette solution, il est donc assez facile d'acheter ou de revendre un van d'occasion. 

La voiture de location : la voiture de location présente de nombreux avantages, et vous permettra de vous déplacer en toute liberté.
De nombreuses agences sont présentes en Australie, comme :

Une spécialité Australienne : le road-trip

Les distances étant longues en Australie, c'est le pays parfait pour les road-trip. Expérience inoubliable, nous vous en suggérons trois principalement :

Dans le désert

route dans le désert australien
Pour se déplacer dans le désert, une seule solution possible : le 4*4. Gros, lourd et polluant, il permet de passer là où il n'y a pas de route. Et il y a beaucoup d'endroits où il n'y a pas de route.
Mais attention, il est formellement déconseillé de s'aventurer dans le désert sans respecter les consignes de bases de sécurité, à savoir : avoir un GPS, une balise de détresse, des réserves d'eau et d'essence, et surtout, savoir où on va !
Plusieurs touristes ont perdu la vie pour n'avoir pas respecté ces consignes élementaires.
Par contre, si vous restez sur les routes et les sentiers bien balisés, vous n'avez pas de souci à vous faire !

Autres précisions

L'essence est-elle moins chère en Australie ?

Elle est un tout petit peu moins cher qu'en France, mais les prix restent comparables. Si le dollar australien est faible, alors l'essence vous paraîtra un peu moins chère !

Amendes, fraude, radars, PV et policiers

Les Australiens ne plaisantent pas avec la sécurité et la loi. Les policiers sont très compréhensifs quand on est de bonne foi, mais ils n'aiment pas qu'on se moque d'eux, ce que l'on a un peu tendance à faire en France. En Australie plus qu'ailleurs, les règles sont faites pour être respectées, et les amendes sont salées ... très salées.

On roule à gauche ou à droite en Australie ?

Ancienne colonie anglaise oblige, on roule à gauche. Eh oui, il faudra s'y faire, surtout quand dans les virages on met les essuie-glace au lieu du clignotant. Mais ne vous inquiétez pas outre mesure, on s'y fait vite.

Peut-on conduire avec un permis français ?

Pas tel quel. Il faut demander un permis international, qui se demande gratuitement en France dans les préfectures ou sous-préfectures. La démarche peut prendre un peu de temps. Pensez à vous y prendre à l'avance ! (Pour plus d'infos : Site de l'administration française pour les permis internationaux)

Attention kangourous

Les kangourous sont très nombreux dans le désert. De nuit, il est très difficile de les voir venir, d'où le danger !
Dans la mesure du possible, évitez donc de rouler de nuit. Et sachez qu'un choc avec un kangourou peut faire très mal : autant à votre voiture qu'à ses passagers (au kangourou aussi, remarquez).
Preuve de la réalité du danger, vous verrez de très nombreux cadavres de kangourous le long de la route.

Vous avez aimé cet article ? Faites-le savoir !
Comments