Animaux dangereux en Australie

L'Australie abrite un très grand nombre d'espèces dangereuses, d'animaux venimeux, mortels, de bêtes peu sympathiques et tout ce genre de choses ... Petit tour d'horizon.

Araignées

L'Australie compte un paquet d'espèces d'araignées mortelles, dont notamment la veuve noire à dos rouge. Les piqûres de certaines se traitent comme des morsures de serpent. Bien qu'assez courantes dans les campagnes, on n'en voit pas trop en ville. Leurs cousines des villes, les huntsman spider (en photo à Sydney : traduisez araignées chasseuses d'hommes) sont de taille impressionnante, mais sont inoffensives.

Morts : pas depuis 20 ans

Crocodiles

crocodile d'eau de mer à l'aquarium de Sydney en Australie
D'eau douce ou de mer, ils sont très courants dans le Nord. On trouve des panneaux interdisant la baignade là où il y en a. Ils peuvent atteindre des tailles tout à fait respectables (les crocos comme les panneaux), comme celui de la photo, prise à l'aquarium de Sydney.

Quelle est la différence entre un crocodile d'eau de mer et un crocodile d'eau douce ?
Les crocodiles d'eau douce sont plus petits, moins longs, et aussi moins agressifs. Il existe même des lacs où la baignade est autorisée avec les crocos, à la seule condition de ne pas trop s'en approcher.
A l'inverse, les crocodiles d'eau salée (les salties, comme disent les Australiens) sont vraiment dangereux. Ils peuvent sauter jusqu'à 3 mètres de haut en s'éjectant hors de l'eau pour venir chercher une proie sur la rive. Une proie ... ou un touriste, ça marche aussi.
Morts : 1 par an en moyenne

Méduses

Ces petites bêtes ne sont pas sympas. La méduse-boîte (blue jellyfish ou bluebox) est mortelle. Elle envoie au baigneur aventureux une décharge électrique qui provoque la mort instantanément.
Ces bestioles ont des tentacules qui peuvent atteindre 3 mètres de long, et se promènent en bandes près des côtes en été. On peut s'en protéger grâce à des combinaisons anti-méduses.
Attention : dans le Nord de l'Australie, vers Darwin, ce genre de méduse pullule. Les plages autorisées à la baignade sont signalées et entourées de filet anti-méduses. Mais quand la baignade est interdite, n'y allez pas, ce n'est pas pour rire.

Morts : 2 par an en moyenne

Requins

gueule d'un requin tigre vu de dessous à l'aquarium de Sydney
Leur présentation n'est plus à faire. Les océans autour de l'Australie regorgent de grands blancs, de squales ...
Ils attaquent parfois les surfeurs, qu'ils prennent pour des phoques, mais les recrachent la plupart du temps, soi-disant parce qu'ils n'ont pas bon goût, surtout cette coquille croustillante sur laquelle ils glissent. A noter qu'ils n'attaquent que très rarement les baigneurs.

Morts : 1 par an en moyenne, plus quelques blessés

Quelques conseils pour éviter les problèmes avec les requins en surf

  • Evitez de surfer seul, les requins ne s'attaquent pas à des surfeurs en groupe.
  • Evitez de surfer à l'aube ou à la tombée du jour. C'est là qu'il y a des bonnes vagues, mais c'est aussi l'heure du repas de ces chers petits.
  • Ne surfez pas à l'embouchure des fleuves, c'est là où il y a le plus de poissons, donc de requins.
  • Ne vous déguisez pas en otarie et n'imitez pas le cri du phoque en vous parfumant avec du poisson.
  • Apprenez à nager plus vite ...

Serpents

serpent brun dans le Queensland en Australie
L'Australie est le seul continent au monde qui contient plus d'espèces de serpents venimeux, que de non-venimeux. Sur les 10 serpents les plus dangereux du monde, 7 sont représentés en Australie.
On y trouve notamment l'espèce la plus venimeuse au monde : le taïpan du désert, à la mort foudroyante. En photo, le serpent de la Mulga, un serpent mortel !
Morts : 1 à 2 par an

Autres

On n'a pas encore trouvé de kangourous tueurs, ou de koalas fous, mais il y aussi des pieuvres mortelles (la pieuvre à anneaux bleus notamment), des poissons sur lesquels il ne faut pas marcher, et puis quelques scorpions ... des broutilles, quoi.

Morts : occasionnellement

Conclusions : relativisons !

Ça peut paraître un peu effrayant comme ça, mais ça ne fait en fait que très peu de morts.
Rappelons que tous les ans, environ 10 personnes meurent dans le monde à cause d'une chute de noix de coco sur la tête (on n'en parle pas assez), que tous ces animaux réunis font autant de mort que la foudre en France tous les ans, et que les accidents de la route font en France plus de mort par jour que ces animaux en un an ...
Donc il n'y a quand même pas trop de souci à se faire.
Comments