Histoire de l'Australie

L'Australie n'est pas connue à travers le monde pour son histoire. Et pourtant, l'histoire de l'Australie vaut quand même le détour !

Avant les Européens

Le continent australien (eh oui, il s'agit bien d'un continent) n'a été peuplé que très tardivement par rapport au reste de la planète. Ce fut certainement l'une des dernières zones à être peuplées par l'homme (à quelques exceptions près : la Nouvelle-Zélande n'a, par exemple, été colonisée par l'homme qu'encore plus tard). En effet, les hommes ont débarqué en Australie il y a seulement 40 000 ans (d'autres sources disent 60 000 ans, mais comme vous pouvez vous en douter, ce n'est pas facile à dater ...).

Pas aidés par le climat australien, les aborigènes n'ont colonisé l'Australie que très lentement. Et le manque de ressources leur a interdit de se développer rapidement. Le manque d'eau les a notamment poussés à rester nomades, se déplaçant pour trouver leur nourriture.

Tout était calme, et les choses bougeaient peu. Jusqu'à ce qu'un beau jour....

26 janvier 1788 : première colonie

Avant la première colonie, les Européens ont quelque peu exploré l'Australie. Ses côtes ont été répertoriées par des Français, des Hollandais et des Anglais dès la fin du XVIIe siècle. Mais la situation est plutôt agitée en Europe, et les autres colonies demandent déjà beaucoup d'attention, alors une terre désertique à l'autre bout du monde, non merci ! Ce sont les hollandais, qui ont un peu moins de colonies, qui ont le plus de vues sur l'Australie. A tel point qu'on l'appelle parfois à cette époque : la Nouvelle-Hollande.

L'Endeavour, voilier du captain Cook
Mais à la fin du XVIIIe, changement de situation : l'Angleterre perd ses colonies aux Etats-Unis. L'Angleterre est un peu surpeuplée, et en plus, le capitaine James Cook, qui revient d'une expédition, trouve cette île sympa. On décide alors de fonder une colonie, ce qui sera fait le 26 janvier 1788 à Sydney.

A l'époque, c'est une colonie pénitentiaire. Ca veut dire qu'on envoie la-bas les prisonniers et les gens que l'on juge peu recommandables : escrocs, prostituées, personnes politiques un peu trop remuantes ...

Les années 1800

Au XIXe siècle, l'Australie se développe. Enfin, les colonies. On se lance dans la conquête de l'Ouest Australien. Des grandes expéditions partiront, et certaines ne reviendront jamais. On peine à passer les Blue Mountains à côté de Sydney. Anecdote amusante, certains prisonniers croient même que s'ils arrivent à passer ces montagnes, ils arriveront ... en Chine !

Et les aborigènes ? Vu qu'ils ne sont pas très développés technologiquement, ils n'offrent pas une grande résistance. Alors on les tue un peu quand ils râlent, mais la plupart du temps, on se contente de les déplacer à merci, leur voler leur terre sans leur accorder la moindre importance.

De 1900 à 1945

L'Australie commence à grandir. Et comme ils sont grands, ils veulent leur indépendance. Ils l'obtiennent le 1er janvier 1901, sous forme d'état fédéral. Le parlement siège alors à Melbourne en attendant que Canberra soit construite.

Puis ce sont les guerres. L'Australie participe avec la Nouvelle-Zélande aux deux guerres mondiales ; ils forment l'ANZAC (Australian and New Zealand Army Corps), et envoient de très nombreuses troupes sur les champs de batailles européens. Ils célèbrent tous les ans l'ANZAC Day en commémoration de la bataille de Gallipoli en Turquie, qui fit plus de 150 000 morts et 250 000 blessés dans les troupes alliées.

Pendant la seconde guerre mondiale, ils sont brièvement attaqués par le Japon. L'Angleterre étant un peu débordée en Europe, ils se rapprochent énormément des Américains dans la bataille du Pacifique. Après la guerre, ils resteront très proches des Etats-Unis.

De 1945 à nos jours

Les Australiens entrent dans la modernité, grandement aidés et influencés par les Etats-Unis. Ils leur prendront d'ailleurs leur monnaie.

Le pays s'ouvre à l'immigration pour essayer de le peupler un peu plus, ce qui fait que de très nombreux australiens ne le sont que depuis une ou deux générations.

Ils revoient aussi leur comportement envers les aborigènes, et se disent qu'ils sont peut-être allés un peu loin. Encore aujourd'hui, ce sujet reste une question très animée en Australie, notamment en politique. Ils parlent même de devenir une république, pour achever le processus de décolonisation !

Aujourd'hui, l'Australie est un pays aussi développé qu'un pays occidental ; elle souhaite maintenant acquérir une réelle place sur la scène internationale. Et ça, seul l'avenir nous le dira ...
Comments