L’Australie est un pays fascinant avec une faune et une flore très diversifiées. Mais parmi les nombreuses créatures qui peuplent ce vaste territoire, certaines peuvent représenter un danger pour l’homme. C’est le cas des moustiques. Dans cet article, nous allons vous présenter les différentes espèces de moustiques présentes en Australie, expliquer si elles sont dangereuses pour l’homme et si elles sont porteuses de maladies. Nous répondrons également à la question : est-ce que les moustiques d’Australie sont plus dangereux que les moustiques en France ? Enfin, nous présenterons les zones où il y a le plus de moustiques en Australie et la fréquence des invasions de ces insectes.

Quelles sont les différentes espèces de moustiques en Australie

Il existe environ 300 espèces de moustiques en Australie, mais seulement quelques-unes d’entre elles sont considérées comme étant dangereuses pour l’homme. Les principales espèces à surveiller sont :

  • Aedes aegypti : ce moustique originaire d’Afrique peut transmettre la dengue, le chikungunya et le virus Zika. Il est principalement présent dans le nord du Queensland.
  • Aedes albopictus : apparu récemment en Australie, il est également porteur de la dengue, du chikungunya et du virus Zika. Il est surtout présent dans le nord de l’Australie.
  • Culex annulirostris : cette espèce est présente dans toute l’Australie et peut transmettre le virus du Nil occidental (aussi appelé virus du chapeau) ainsi que l’encéphalite de Murray Valley.
  • Anopheles farauti : ce moustique, présent principalement dans le nord de l’Australie, peut être vecteur du paludisme.

Quels dangers représentent les moustiques australiens pour l’Homme ?

Transmission de maladies

En comparaison avec d’autres pays, le risque de contracter une maladie à cause d’une piqûre de moustique en Australie est relativement faible. Cependant, certaines espèces peuvent transmettre des maladies potentiellement graves.

La dengue, par exemple, est une maladie virale qui provoque de fortes fièvres, des douleurs musculaires et articulaires, et peut entraîner des complications potentiellement mortelles. Le chikungunya et le virus Zika sont également transmis par les mêmes espèces de moustiques et peuvent provoquer des symptômes similaires à ceux de la dengue.

L’encéphalite de Murray Valley et le virus du Nil occidental sont d’autres exemples de maladies transmises par les moustiques en Australie. Bien que moins courantes, ces infections peuvent avoir des conséquences graves, notamment pour les personnes âgées, les enfants et les individus dont le système immunitaire est affaibli.

Comparaison avec les moustiques en France

En France, le principal danger lié aux moustiques provient du moustique-tigre (Aedes albopictus), qui a envahi le pays ces dernières années. Ce moustique est vecteur de la dengue, du chikungunya et du Zika, mais il est aussi plus nuisible pour l’homme dans une large partie de son territoire.

Au niveau des maladies, les moustiques français n’ont actuellement pas beaucoup à envier à leurs homologues australiens. Toutefois, l’Australie présente un risque potentiel de paludisme (même si celui-ci est considéré comme éliminé), ce qui est très rare en France métropolitaine.

Quelles sont les zones à risques en Australie ?

Les moustiques sont présents partout en Australie, mais certaines zones sont particulièrement propices à leur prolifération :

  • Le nord du Queensland : c’est ici que l’on retrouve principalement les moustiques Aedes aegypti et Anopheles farauti, porteurs de la dengue, du chikungunya, du virus Zika et du paludisme.
  • Le nord de l’Australie : la zone tropicale comprend également des régions où les moustiques Aedes albopictus sont présents, augmentant le risque de transmission des mêmes maladies qu’en Queensland.
  • Les zones humides : les moustiques Culex annulirostris, porteurs du virus du Nil occidental et de l’encéphalite de Murray Valley, sont particulièrement présents dans les zones de marécages et de rivières.

Est-ce vrai qu’il y a des invasions de moustiques en Australie ?

Les invasions de moustiques en Australie ne sont pas rares. Elles surviennent généralement après des précipitations abondantes ou pendant la saison des pluies (de novembre à avril dans le nord du pays). Lors de ces périodes, il est conseillé de prendre des précautions pour se protéger contre les piqûres de moustiques : répulsif, vêtements couvrants, moustiquaires, etc.

Comment éviter de se faire piquer par un moustique en Australie ?

Pour minimiser les risques liés aux moustiques en Australie, quelques mesures simples peuvent être prises :

  • Pour minimiser les risques liés aux moustiques en Australie, quelques mesures simples peuvent être prises :
  • Utilisez un répulsif anti-moustiques contenant au moins 30% de DEET ou de picaridine ;
  • Portez des vêtements longs et légers, de couleur claire, et traitez-les avec un insecticide à base de perméthrine ;
  • Dormez sous une moustiquaire imprégnée d’insecticide ou dans une pièce climatisée et protégée par des moustiquaires aux fenêtres ;
  • Évitez les sorties nocturnes ou les zones où les moustiques sont particulièrement actifs.

Il est également important de consulter un médecin ou un centre de vaccinations internationales avant de partir pour pouvoir bénéficier des conseils et éventuelles vaccinations nécessaires en fonction de votre destination et état de santé. Souscrire une assurance santé voyage peut également être recommandé afin d’avoir accès aux soins en cas de besoin.

En conclusion, les moustiques en Australie peuvent représenter un danger pour l’homme en raison des maladies qu’ils sont susceptibles de transmettre. Toutefois, en prenant les précautions adéquates et en se renseignant auprès des professionnels de santé, il est tout à fait possible de profiter sereinement de son séjour dans ce magnifique pays.